RÊVE D'ÈVE

Cet Auteur, compositeur, interprète et musicien tente d'exposer, dans ce nouveau titre, avec le plus d'empathie et de respect possible, la souffrance d'un amour qui ne peut pas s'étendre au-delà de lui même par l'enfantement.

Comme l'amour ne peut être repli sur soi, il possède en lui, par nature, le désir d'engendrer.

De fait quand, par nature également, l'amour entre deux personnes du même sexe ne peut donner d'enfant, la souffrance et la tristesse sont compréhensibles.

RÊVE D'ÈVE peint avec délicatesse cet état de fait...

Le Message

" 2017.

Un évènement personnel m'a amené à vivre, durant 3 semaines en Irlande, une expérience de nudité absolue et de détresse ( pas d'argent, pas de téléphone, à dormir par terre dans la Chapelle ou dans une salle d'attente de l'Hôpital de Dublin ) pendant laquelle la survie dépend de l'autre.

À ma toute petite échelle, j'ai pu appréhender un peu ce que vivent les migrants.

En l'occurrence j'avais la même couleur de peau que la population locale et la langue et la culture m'étaient à peu près familières. Qu'en est-il lorsque cela n'est pas le cas ?

J'ai donc voulu traiter ce sujet complexe sans donner de leçon. En toute honnêteté il faut entendre les difficultés qui se retrouvent de part et d'autre: migrer et accueillir, deux chemins à hauts risques, un vers une terre inconnue, l'autre vers son coeur.

Dans l'un et l'autre cas voir l'autre comme un frère n'est pas une position de vie pour demain,

c'est un impératif pour aujourd'hui sinon... " L'Homme est sage qui entend l'orage n'annoncer aucune pluie... " "

 

Gratitude to the nurses at Beaumont Hospital: Cécile " de France ", Mary (head nurse ), Francisca, Sarah ( social worker)... À celles et ceux qui ont eu un geste de réconfort, qui m'ont offert un sourire, une pomme, des tickets resto, proposé un change propre, ou un lit pour une nuit... Merci pour leur grand coeur.